LE DESIGN THINKING À DISTANCE
ou L'INNOVATION AUGMENTÉE À DISTANCE
Deuxième étape : Définition 

A la fin de la phase d'empathie, trois éléments clés ont été identifiés : les comportements du client, les gains ou bénéfices actuels et potentiels apportés par le produit/service et les pains ou difficultés rencontrées avec ce produit/service. 

De cette récolte d'informations émergent des embryons de besoins qui vont être approfondis pour obtenir des insights marketing pertinents.

Mais un insight marketing, qu'est-ce que c'est exactement ?
Un insight est une compréhension profonde et juste des attentes, rêves et désirs non satisfaits du consommateur.

Un insight exprime une frustration ou un désir à travers 3 composantes :

  • une volonté, une envie : j'aimerais...

  • une motivation, liée à un élément déclencheur de frustration : parce que cela est important de...

  • une tension, un dilemme : mais...

Un exemple d'insight concret : "j'aimerais me déplacer à vélo, parce que je suis soucieux-se de l'environnement, mais j'ai 2 enfants en bas âge..."

Cet ou ces insights clients sont confrontés à la stratégie et aux besoins de l'entreprise afin de savoir s'ils sont pertinents pour nourrir un challenge créatif.

Pour continuer avec l'exemple d'insight du vélo :

 

  • si l'entreprise a un besoin et une stratégie à court terme, son challenge créatif peut être : "comment faire pour créer des accessoires simples et pas chers pour accrocher facilement des sièges bébé". 

  • si l'entreprise a une stratégie à long terme, son challenge créatif peut devenir : "comment créer un nouveau concept de vélo design et hyper secure que tous les parents et enfants vont vouloir avoir".

Durant l'étape de définition on cherche donc le bon challenge créatif qui répond aux insights clients et à la stratégie de l'entreprise ! 

Le bon challenge créatif c'est : une phrase qui résume ce que l'on va chercher, avec des partis pris, des prises de position, des convictions, et un angle d'attaque clair et engageant...

En gros, quand on le lit : on a envie de trouver des idées !

4 critères pour faire un bon challenge créatif : 

  • Imagination : le challenge ouvre l'imaginaire, stimule la créativité... Il peut véhiculer une forme de poésie ou s'appuyer sur une métaphore

  • Motivation : le challenge est formulé positivement. Il ouvre les perspectives et valorise les potentiels

  • Pouvoir : celui qui porte le challenge aura la possibilité d'agir pour actionner les idées

  • Ancrage : un challenge est centré client (à travers les insights marketing) et intègre la réalité stratégique de l’entreprise.

Avec cette étape on formule un challenge créatif motivant pour l'équipe ! Car on passe d'un problème qui peut être bloquant et pénalisant à un challenge engageant, qui porte des partis pris, met en lumière des convictions et des valeurs qui mobilisent l'équipe !

Le problème : "on ne vend plus de vélos pour les adultes de 25 à 40 ans, on va devoir licencier du personnel" devient un challenge créatif "on va réinventer un super vélo écologique, fun pour les enfants et les parents et qui sécurise tout le monde" ! Ça donne envie de relever le challenge non ?

Et pour relever le challenge, il va d'abord falloir trouver des idées.

Et pour trouver des idées il n'y a pas que le brainstorming...

Mais tout ça se passe dans la troisième étape du Design Thinking : l'idéation !

©ias.agora 2020 - politique de confidentialité

logo linkedin couleur iasagora.png